04 22 13 29 00 contact@a-domotique.com

Géolocalisation

Qu’est-ce que la géolocalisation ?

Les appareils de sécurité des personnes seules et personne âgées destinés à une utilisation à l’extérieur et fonctionnant sur le réseau de téléphonie mobile GSM sont la plupart du temps équipés d’un GPS qui va permettre de connaitre en permanence la position de l’appareil.

Cela fonctionne exactement comme les GPS pour les voitures en plus miniaturisé.

La précision de positionnement peut varier en fonction des appareils, mais est de l’ordre de 5 à 10 m, ce qui est largement suffisant pour retrouver une personne âgée égarée.

Comment fonctionne la géolocalisation ?

Si l’alarme d’appel d’urgence est équipé d’un GPS, lorsque la personne déclenche l’alarme, sa position est automatiquement enregistrée grâce au GPS.

La position peut alors être transmise aux aidants par SMS qui vont recevoir sur leur téléphone portable les coordonnées géographiques précises de l’endroit où se trouve la personne au moment du déclenchement de l’appel d’urgence.

La géolocalisation fonctionne partout dès lors que la personne se trouve à l’extérieur d’un bâtiment : il faut effectivement pour que la géolocalisation puisse fonctionner que l’appareil puisse recevoir les signaux des satellites de géolocalisation. Lorsqu’une personne rentre dans un bâtiment, c’est la dernière position mémorisée lorsque la personne était à l’extérieur qui sera transmise en cas de déclenchement de l’alerte à l’intérieur d’un bâtiment. Par exemple, si la personne se rend dans un centre commercial, il ne sera pas possible grâce au GPS de la localiser dans le bâtiment, mais on pourra savoir par quelle porte elle est rentré dans le centre commercial.

 

Si le SMS est reçu sur un smartphone, il suffit alors de cliquer sur le lien qui est reçu par SMS et une carte Google Maps s’ouvre automatiquement pour montrer où se trouve la personne qui a déclenché l’alerte. Il est alors possible d’utiliser les fonctions de Google Maps pour, par exemple, afficher l’itinéraire le plus court pour rejoindre la personne, à pied, en vélo ou en voiture.

Cette fonction est très importante pour les personnes désorientées ou atteintes de la maladie d’Alzheimer qui ne savent expliquer clairement où elles se trouvent. Et même des personnes habituellement en bonne santé, en cas de problème peuvent se trouver en panique et ne pas pouvoir définir précisément l’endroit où elle se trouvent.

Avec la géolocalisation, les aidants sont rassurés, car ils pourront savoir exactement où se trouve la personne en difficulté.

Quand utiliser la géolocalisation ?

Au moment du déclenchement d’un appel d’urgence

Bien sûr au moment du déclenchement de l’alerte. Il est probable que la personne ne se déplace plus dès lors qu’elle a déclenché l’appel d’urgence. Il faut d’ailleurs conseiller aux personnes qui utilisent les boutons d’appel d’urgence à l’extérieur de rester sur place après le déclenchement de l’alerte et d’attendre les secours.

Si l’alarme personne âgée est équipée d’un détecteur de chute et tombe à l’extérieur, le message d’alerte permet de porter rapidement secours à la personne ayant connaissance de l’endroit où elle est tombée.

A chaque fois qu’une alerte est déclenchée, les aidants peuvent connaitre avec précision la position de la personne à secourir.

Sur une alerte de sortie de zone

En utilisant la fonction de détection de sortie de zone, l’appareil va envoyer une alerte par SMS dès que la personne sort du périmètre qui a été défini. L’avantage de connaitre à ce moment la position de la personne, c’est que vous savez exactement à quel endroit elle est sortie de ce périmètre et vous pourrez ensuite régulièrement interroger sa position afin de pouvoir la retrouver rapidement.

A tout moment pour savoir où se trouve la personne

Avec certains appareils, vous pouvez interroger discrètement l’alarme afin de savoir où la personne se trouve.

Bien entendu, dans le respect de la vie privée, il faut utiliser cette fonction qu’en cas de nécessité. Par exemple, si Mamie est partie pour une petite promenade d’une heure et qu’au bout d’une heure elle n’est pas rentrée : un petit coup d’oeil pour vérifier qu’elle est bien sur le chemin du retour pourra être rassurant pour les aidants. 

Share Button
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube