04 22 13 29 00 contact@a-domotique.com

 

Les alertes : par sonnerie, téléphone, SMS ou notifications

Suite au déclenchement d’un appel d’urgence, par appui sur le bouton d’appel ou de façon automatique (chute, inactivité, sortie de zone), la façon dont va être transmise l’alerte est primordiale.

En effet, à quoi bon déclencher un appel d’urgence si l’appel n’est pas pris en compte immédiatement !

Qui peut être alerté ?

C’est vous qui définissez les personnes qui sont appelées.

En effet, les systèmes d’alerte pour personnes âgées que nous proposons sont sans abonnement (en dehors des frais de communication par téléphone) et sans « service » associé à leur utilisation. Vous enregistrez vous-mêmes la liste des aidants qui seront contactés.

De préférence, essayez de mettre en premier des personnes proches susceptibles de pouvoir se rendre rapidement sur place pour évaluer la situation. Si vous habitez à 500 kms de votre Maman, ne vous mettez pas en premier dans la liste des personnes appelées, cela ne sert à rien si ce n’est de vous inquiéter inutilement. L’idéal, c’est un voisin proche, qui a les clés et qui peut rentrer dans l’appartement ou la maison même si la personne ne peut pas ouvrir la porte.

Il faut bien expliquer à ces personnes que ce n’est pas elles qui portent secours, sauf bien entendu s’il ne s’agit que d’une petite chute sans gravité et qu’il suffit simplement d’aider la personne à se relever.

En cas de problème sérieux, les aidants appellent simplement les secours (samu : 15 ou pompiers : 18) en décrivant le plus précisément possible la situation.

 

Alertes par téléphone

Comment sont transmises les alertes ?

Alerte par Sonnerie

C’est le moyen le plus classique et le plus efficace d’être alerté à condition d’être à portée auditive de la sonnerie !

Ce système peut être efficace lorsqu’il s’agit d’alerte une personne se trouvant dans le même appartement ou dans la même maison. Les appareils les plus simples fonctionnent ainsi : l’appui sur le bouton d’urgence déclenche immédiatement une sirène (jusqu’à 105dB) sur un récepteur distant. Les aidants sont alors informés par ce signal sonore que la personne a besoin d’aide.

Alerte par un appel téléphonique

Le moyen le plus sécurisé est la transmission par un appel téléphonique vers des numéros de téléphone préalablement enregistrés.
Cela peut être des numéros de téléphone fixe ou mobile.

Conseil : sur les téléphones des aidants, si cela est possible, affectez une sonnerie spécifique pour les appels d’urgence et placez le numéro de téléphone dans vos favoris ou contacts VIP afin que ces appels ne soient pas filtrés par le mode « ne pas déranger » des téléphones portables notamment.

La personne qui prend l’appel téléphonique entend tout d’abord un message vocal qui l’informe qu’il s’agit d’un appel d’urgence et attire ainsi tout de suite son attention. Ces messages peuvent être personnalisés comme par exemple : « Ceci est un appel d’urgence, Madame DUPUIS à besoin d’aide… »
La communication vocale est alors établie automatiquement en mode « mains-libres » sans que la personne qui à déclenché l’appel n’ait rien à faire.

Les 2 personnes pourront alors échanger via la communication téléphonique.

Dans le cas où la communication se fait depuis une base téléphonique fixe, il faut que la personne qui à besoin d’aide ne soit pas trop éloignée de celle-ci afin de pouvoir entendre et être entendu. Mais ces appareils sont dotés de micro et de haut-parleur plus puissants que les téléphones traditionnels.

Certains appareils permettent une communication vocale directement par le bouton d’appel : c’est la solution idéale car la communication pourra alors se faire quelque soit l’endroit où la personne se trouve au moment où elle a déclenché l’appel d’urgence : dans la salle de bain par exemple où le risque de chute est si important.

Alerte par réception d’un SMS

L’alerte par SMS est un moyen très pratique lorsqu’une information doit être transmise simultanément à l’alerte téléphonique, comme par exemple la localisation géographique pour les appareils équipés d’un GPS.

Lors de la réception d’une alerte par SMS, les coordonnées géographiques précises sont transmises automatiquement au moment du déclenchement de l’alerte permettant aux aidants de localiser précisément où se trouve la personne au moment où elle a besoin d’aide. Si le SMS est reçu sur un smartphone, bien souvent un lien figure dans le SMS qui permettra d’ouvrir automatiquement une carte Google Maps avec la position de la personne. Cela est très utile pour retrouver rapidement une personne égarée et que ne sait pas expliquer où elle se trouve et c’est également une information indispensable en cas de déclenchement d’alerte sur sortie de zone.

Par contre, les SMS d’alerte peuvent être noyés dans les nombreux SMS que vous recevez et contrairement aux appels vocaux, vous ne pouvez pas associer de sonnerie spécifique.

Le SMS doit être considéré comme un moyen d’alerte complémentaire de l’appel vocal qui attirera plus l’attention.

Alerte par réception d’une notification

Pour les systèmes d’alerte utilisant une application pour smartphone ou tablette, l’alerte peut également être transmise par une notification sur votre smartphone.

Là aussi, considérez qu’une notification, perdue au milieu d’autres peut passer inaperçue. L’avantage d’une notification est qu’en cliquant simplement dessus, cela ouvrira automatiquement l’application correspondante sur le smartphone.

La notification sera aussi un moyen complémentaire d’alerte en plus de l’appel vocal.

Share Button
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube